Retour

L'Ontario veut renforcer ses liens avec les États américains

La première ministre de l'Ontario a annoncé aujourd'hui la création d'un comité sur les relations économiques et commerciales entre l'Ontario et les États-Unis. Kathleen Wynne veut ainsi s'assurer que les liens entre la province et les États avec qui l'Ontario fait des affaires sont maintenus et renforcés.

La première ministre a fait cette annonce à la suite de sa rencontre ce matin à Queen's Park avec l'ambassadeur du Canada aux États-Unis, David MacNaughton.

Kathleen Wynne affirme qu'un climat d'incertitude règne présentement sur la suite des relations entre la province et son voisin du sud.

Le comité permettra de mettre en place une stratégie d'engagement des États-Unis.

Kathleen Wynne présidera ce comité. Les membres se rencontreront une fois par mois d'ici septembre 2017. Des rencontres pourraient être ajoutées au besoin.

Importance de la relation entre l'Ontario et les États-Unis

Depuis le début de l'année, Kathleen Wynne a contacté par écrit et par téléphone les gouverneurs des États qui entretiennent des échanges commerciaux avec l'Ontario. Elle compte aussi se rendre aux États-Unis en mars pour poursuivre ces discussions.

En ce moment, on ne connaît pas l'avenir. Je suis ici pour dire que nous devons nous assurer que les liens sont forts et que nous avons les ressources, les gens aux États-Unis pour assurer cette relation.

Kathleen Wynne, première ministre de l'Ontario

Kathleen Wynne dit avoir demandé au premier ministre Justin Trudeau d'engager les provinces dans les discussions pour que leurs perspectives et leurs intérêts soient pris en compte.

Chaque jour, il y a environ 1 milliard de dollars de marchandises qui traversent la frontière entre l'Ontario et les États-Unis.

Les Américains doivent comprendre jusqu'à quel point leur prospérité et notre prospérité sont liées. Tendre la main aux gouverneurs et aux législateurs est important pour bâtir ce sentiment d'interdépendance.

David MacNaughton, ambassadeur du Canada aux États-Unis

L'ambassadeur du Canada aux États-Unis, David MacNaughton, dit être optimiste, mais prudent pour la suite des choses. Selon lui, la rencontre de lundi entre le président américain, Donald Trump, et le premier ministre canadien, Justin Trudeau, s'est très bien déroulée et donne de l'espoir pour la suite.

Nous devons établir un climat de confiance pour les gens de la communauté d'affaires au Canada et aux États-Unis. Si les gens ressentent de l'incertitude, ils n'investissent pas. La rencontre de lundi aura des effets positifs pour donner cette confiance aux gens d'affaires.

David MacNaughton, ambassadeur du Canada aux États-Unis

Au sujet des changements à venir pour l'ALENA, l'ambassadeur affirme que c'est une bonne chose, puisque certaines provisions de l'accord sont caduques et doivent être revues. Selon lui, il n'y aura pas de changements fondamentaux.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un gros chien fait des vagues en apprenant à nager





Rabais de la semaine