Retour

L’opposition talonne Coderre sur le coût de la formule E

L'administration Coderre s'engage à publier dans les prochains mois les informations disponibles sur la course de formule E, qui a eu lieu en juillet au centre-ville de la métropole. L'équipe du maire Denis Coderre a essuyé hier un feu roulant de questions de la part de l'opposition, qui exige la publication des coûts de cet évènement.

Les élus de l’opposition à l’Hôtel de Ville veulent savoir combien de billets ont été vendus. Ils sont revenus à la charge en conseil municipal sur le mécontentement occasionné par les aménagements dictés par l’organisation de la course.

La chef de Projet Montréal, Valérie Plante, rappelle qu’on a exigé le retrait par des commerçants de terrasses situées à trois coins de rue de l'évènement. « Des terrasses que les commerçants paient et dont l'obtention du permis est l'équivalent d'un chemin de croix », dit-elle en soulignant que « ces commerçants n’ont pas été compensés ».

« Ce n’est pas parce que le maire Coderre dit que tout va bien que tout va bien. Nous avons besoin d’avoir accès à toute l’information », insiste le chef de Coalition Montréal, Marvin Rotrand.

La Ville avait annoncé en premier lieu que la Formule E coûterait environ 24 millions de dollars aux contribuables. Lundi, un coût additionnel de 5,3 millions de dollars a été approuvé, rapporte CBC.

Le maire Coderre et le président du comité exécutif, Pierre Desrochers, ont rejeté tour à tour les critiques et assuré que les coûts pourront être examinés par la vérificatrice générale de la Ville à la fin de l'exercice financier. Le maire Coderre maintient que la formule E a été un événement bénéfique pour Montréal.

Le maire a également rejeté du revers de la main la proposition de Projet Montréal de tenir la prochaine édition de la course au circuit Gilles-Villeneuve.

Avec les informations de Benoît Chapdelaine

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine