Retour

La Boussole électorale : voter stratégique ou avec son coeur?

La Boussole électorale vous a demandé si votre intention de vote est davantage motivée par le parti que vous aimeriez le plus voir gagner ou par le parti que vous aimeriez le plus voir perdre. Voici les résultats.

Un texte de Louis-Philippe Ouimet

Voter pour son parti préféré

Près de 57 % des utilisateurs de la Boussole ont répondu que leur intention de vote est motivée par le parti qu'ils aimeraient le plus voir gagner, tandis que pour 28 %, il s'agit plutôt du parti qu'ils aimeraient le plus voir perdre. Pour ces derniers donc, il s'agira d'un vote stratégique.

Finalement, environ 15 % ont répondu ni l'un ni l'autre ou ne savent pas.

Pour voir le graphique à l'aide de votre appareil mobile, cliquez ici.

Le vote stratégique selon l'allégeance politique

Si l'intention de vote de près du tiers des utilisateurs de la Boussole est davantage motivée par le parti qu'ils aimeraient voir perdre, c'est en grande partie grâce aux verts, aux bloquistes, aux néo-démocrates et aux libéraux. Car seulement 11 % des utilisateurs de la Boussole d'allégeance conservatrice disent qu'ils sont motivés par le parti qu'ils aimeraient voir perdre.

« Il est frappant de constater à quel point l'intention de vote de presque un tiers des électeurs est motivée non pas par une idéologie particulière, mais par une volonté d'empêcher certains partis d'accéder au pouvoir. Bien que cette tendance s'affiche parmi tous les partisans, il s'agit surtout d'un phénomène anticonservateur : entre 32 % et 37 % des partisans du Bloc, des verts, du NPD et des libéraux comptent voter de manière stratégique, alors que les adhérents du Parti conservateur y sont beaucoup moins enclins », affirme Gregory Kerr, analyste chez Vox Pop Labs, l'entreprise qui a créé la Boussole.

Pour voir le graphique à l'aide de votre appareil mobile, cliquez ici.

Par province

Le plus grand pourcentage des utilisateurs qui sont motivés par le parti qu'ils souhaitent le plus voir gagner est dans les provinces de l'Atlantique (66 %). Le plus bas est au Québec, où 51 % des utilisateurs sont motivés par le parti qu'ils aimeraient voir gagner et 32 % sont motivés par le parti qu'ils aimeraient voir perdre.

Plus d'articles

Commentaires