La Coalition avenir Québec (CAQ) s'est emparée du château fort libéral de Louis-Hébert, lundi, en remportant une victoire sans appel lors de l'élection partielle visant à élire un successeur à Sam Hamad.

Un texte de Louis Gagné

La candidate de la CAQ, Geneviève Guilbault, a récolté 51,04 % des voix, loin devant ses plus proches adversaires : Ihssane El Ghernati, du Parti libéral du Québec (PLQ), et Normand Beauregard, du Parti québécois (PQ), qui ont récolé respectivement 18,71 % et 16,26 % des votes.

Guillaume Boivin, de Québec solidaire (QS), est arrivé en quatrième position avec 5,21 % des appuis. La candidate du Parti conservateur du Québec, Sylvie Asselin, a suivi de près avec 4,12 % des voix.

« Je pense que ça se concrétise au-delà de nos attentes. Je suis évidemment honorée, flattée et très heureuse d'avoir le privilège d'aller représenter mes concitoyens. Pour moi, c'est un message de changement, de modernité et d'intégrité », a déclaré Geneviève Guilbault.

La femme de 34 ans, qui est enceinte d’une vingtaine de semaines, était entrée tardivement dans la campagne. Elle avait remplacé au pied levé Normand Sauvageau après le retrait de sa candidature.

« Message très clair »

La victoire de la CAQ met fin au règne du PLQ dans la circonscription de Québec, après 15 années au pouvoir.

Le chef du parti d’opposition, François Legault, croit que les électeurs de Louis-Hébert ont envoyé un « message très clair » aux libéraux de Philippe Couillard.

Couillard déçu

« J'aurais préféré un autre résultat, mais on va remplir nos engagements », a réagi le chef du PLQ, Philippe Couillard.

Vendredi dernier, le premier ministre avait promis aux électeurs du secteur de Cap-Rouge, dans la circonscription de Louis-Hébert, que l’usine de peinture Anacolor allait déménager.

Le PQ et la CAQ avaient accusé le chef libéral de faire de l’électoralisme en prenant un tel engagement à trois jours seulement du scrutin.

Taux de participation

Près de 53 % des 45 000 électeurs inscrits se sont prévalus de leur droit de vote. Les analystes prédisaient qu’un taux de participation élevé serait à l’avantage de la CAQ.

Les électeurs de Louis-Hébert sont réputés être ceux qui votent en plus grand nombre dans la province. La circonscription avait d’ailleurs obtenu le meilleur taux de participation lors des élections de 2014.

Les 122 bureaux de vote aménagés pour la tenue du scrutin ont ouvert à 9 h 30 lundi. Les électeurs avaient jusqu’à 20 h pour aller voter.

Les autres candidats à l’élection partielle étaient Martin St-Louis, d’Option nationale, Alex Tyrrell, du Parti vert du Québec, Jean-Luc Rouckout, d’Équipe autonomiste, Denis Blanchette, du Nouveau Parti démocratique du Québec, ainsi que le candidat indépendant Vincent Bégin.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine