Retour

La CAQ tente de bloquer un projet éolien à Port-Cartier

La Coalition Avenir Québec (CAQ) a déposé une motion devant l'Assemblée nationale pour empêcher le gouvernement Couillard d'aller de l'avant avec le projet éolien Apuiat à Port-Cartier, qui est développé par la compagnie Boralex et la nation innue.

Le chef du deuxième parti d'opposition, François Legault, a critiqué de nouveau ce projet, mercredi pendant la période de questions.

Selon François Legault, le gouvernement va conclure une entente prochainement avec les promoteurs du projet pour acheter les 200 mégawatts d'électricité qui seront produits sur la Côte-Nord.

Il critique fermement le choix du gouvernement : « Le premier ministre s’apprête dans les prochains jours à obliger Hydro-Québec à acheter de l’électricité dont ils n’ont pas besoin, a-t-il déclaré. Ça va faire perdre un milliard et demi au québécois. Tout ça pourquoi, pour essayer d’acheter quelques votes. Ça n’a pas de bon sens, c’est de la mauvaise gestion. »

En réponse à François Legault, le premier ministre Philippe Couillard a défendu la filière éolienne, sans donner de précisions sur le projet Apuiat de Port-Cartier. À l'Assemblée nationale, il a plutôt rappelé l'importance de cette source d'énergie pour développer les régions, comme la Gaspésie.

« À Cap-de-la-Madeleine, il y a une entreprise qui s’appelle Marmen. Il y a 1000 emplois. Est-ce qu’il va oser se présenter au Cap-de-la-Madeleine en parlant de l’éolien comme il l’a fait ? », a demandé Philippe Couillard.

La motion a finalement été bloquée par les libéraux, selon la CAQ.

Avec les informations de William Phénix

Plus d'articles

Vidéo du jour


Regardez la réaction de cette fille!





Rabais de la semaine