Retour

La CAQ veut séduire les jeunes militants des autres partis

Les jeunes de la Coalition avenir Québec, réunis en congrès à Trois-Rivières en fin de semaine, ont tendu la main aux jeunes libéraux et péquistes. La CAQ est en pleine opération de séduction et selon son chef, François Legault, de nombreux jeunes quittent les autres partis pour se joindre au sien.

Pour le président des jeunes caquistes, Samuel Lemire, François Legault est le seul chef qui écoute véritablement la jeunesse. « Les jeunes des autres partis sont traités comme des mascottes [...] et leurs idées ne sont jamais prises au sérieux », a-t-il ajouté.

François Legault a abondé dans le même sens, affirmant que plusieurs idées débattues lors de ce congrès jeunesse pourraient se retrouver dans sa plateforme électorale.

Dans son allocution, le chef de la CAQ n'a pas manqué de décocher quelques flèches au premier ministre Philippe Couillard, en faisant référence à « l'affaire Laurent Lessard » et à la subvention de 3 millions de dollars accordée par le gouvernement Couillard à un ex-employé du ministre Lessard. Le commissaire à l'éthique a annoncé qu'il enquêterait sur cette affaire. 

« Actuellement, on a une situation où M. Couillard a manqué de jugement. On voit que ces réflexes, ce sont de vieux réflexes libéraux. On défend l'indéfendable, on est prêt à tout pour gagner et pour faire mal à l'adversaire », a martelé François Legault.

Le congrès de la Commission de la relève de la Coalition avenir Québec, intitulé Moi, j'ai de l'ambition, se penche sur quatre grands thèmes : l'agriculture et l'alimentation, le développement économique régional, l'éducation et le « vivre ensemble ».

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Cet amateur de hockey gagne 1000$ s'il réussit à marquer





Rabais de la semaine