Retour

La clinique de don de sang rémunéré à Saskatoon doit fermer, dit le NPD

En présence d'un ex-porte-parole des victimes du scandale du sang contaminé, le Nouveau Parti démocratique du Canada (NPD) a redemandé, lundi, à la ministre fédérale de la Santé de fermer une clinique de don de sang rémunéré à Saskatoon.

Depuis le mois dernier, cette clinique dirigée par l'entreprise Canadian Plasma Resources offre un chèque-cadeau de 25 $ en échange d'un don.

Le porte-parole du NPD en matière de santé fait valoir que le profit ne doit jamais passer avant la sécurité des Canadiens. Don Davies rappelle que dans les années 1980, « 30 000 Canadiens ont contracté à leur insu l'hépatite C et le VIH pendant le scandale du sang contaminé ».

Le NPD soutient que l'ouverture d'une clinique récompensant les dons de plasma va à l'encontre des recommandations de la Commission d'enquête Krever de 1980 sur le scandale du sang contaminé.

« Santé Canada affirme que la science et les tests sanguins suffisent à éliminer tous les risques, mais cela s'est avéré faux dans le passé. J'ai été à la fois témoin et victime de cette erreur », lance Michael McCarthy, ancien vice-président de la Société canadienne de l'hémophilie.

La députée néo-démocrate fédérale de Saskatoon-Ouest, Sheri Benson, était également présente pour demander la fermeture de la clinique située dans sa circonscription.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine