Retour

La clinique de don de sang rémunéré à Saskatoon doit fermer, dit le NPD

En présence d'un ex-porte-parole des victimes du scandale du sang contaminé, le Nouveau Parti démocratique du Canada (NPD) a redemandé, lundi, à la ministre fédérale de la Santé de fermer une clinique de don de sang rémunéré à Saskatoon.

Depuis le mois dernier, cette clinique dirigée par l'entreprise Canadian Plasma Resources offre un chèque-cadeau de 25 $ en échange d'un don.

Le porte-parole du NPD en matière de santé fait valoir que le profit ne doit jamais passer avant la sécurité des Canadiens. Don Davies rappelle que dans les années 1980, « 30 000 Canadiens ont contracté à leur insu l'hépatite C et le VIH pendant le scandale du sang contaminé ».

Le NPD soutient que l'ouverture d'une clinique récompensant les dons de plasma va à l'encontre des recommandations de la Commission d'enquête Krever de 1980 sur le scandale du sang contaminé.

« Santé Canada affirme que la science et les tests sanguins suffisent à éliminer tous les risques, mais cela s'est avéré faux dans le passé. J'ai été à la fois témoin et victime de cette erreur », lance Michael McCarthy, ancien vice-président de la Société canadienne de l'hémophilie.

La députée néo-démocrate fédérale de Saskatoon-Ouest, Sheri Benson, était également présente pour demander la fermeture de la clinique située dans sa circonscription.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine