Retour

La conseillère Annie Godbout veut passer à la politique provinciale

Annie Godbout fait le saut en politique provinciale. La conseillère municipale du district de Rock-Forest espère succéder à Karine Vallières en portant les couleurs du Parti libéral.

« Karine a ouvert la porte en faisant de la politique autrement alors oui, je souhaite prendre son relais », confirme-t-elle. Sa décision a été prise au retour de la semaine de relâche. « Pour moi, c'est le seul parti progressiste sur le plan social et qui prom[rut] le développement économique avec une belle sensibilité pour les régions. »

Selon elle, les résidents de son district soutiennent son choix.

« Depuis qu'il y a eu les rumeurs à la mi-février, au contraire les citoyens m'encouragent beaucoup à faire le saut en politique provinciale. Les gens pensent qu'ils ont besoin de politiciens comme moi. J'ai reçu beaucoup d'appuis. Un peu de déception, mais beaucoup d'encouragements », soutient-elle.

La conseillère suspendra ses fonctions à la fin de l'été lors du début de la campagne électorale. Elle affrontera entre autres André Bachand, de la Coalition Avenir Québec, et Colombe Landry, de Québec solidaire. D'ici là, elle souhaite continuer le travail amorcé au conseil municipal.

« On a des défis entres autres avec le défi de la ville intelligente qu'on lance semaine avec un sondage, mais il y aura aussi un projet à déposer », illustre-t-elle, avant d'ajouter le projet de revitalisation du centre-ville de Sherbrooke.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité