Retour

La construction du carrefour giratoire d’Évain sera repoussée et coûtera plus chère

Le début des travaux de construction du futur carrefour giratoire projeté dans le quartier d'Évain, à l'intersection de l'avenue Davy et du boulevard Rideau à Rouyn-Noranda, est remis à l'été prochain et voit la facture du projet augmenter de 4,5M $.

Avec les informations d’Angie Landry

C’est ce que le maire suppléant, Luc Lacroix, a affirmé lors de la séance du conseil municipal tenue lundi soir.

En plus de retarder les travaux prévus pour cet été, annoncés en mars dernier en présence du ministre des Transports André Fortin, la Ville de Rouyn-Noranda voit les coûts du projet de carrefour giratoire grimper.

À la vue de tels investissements et de la mise en marche de projets de construction majeurs prévus cet été à Rouyn-Noranda, les élus municipaux ont voté, lors d’un caucus tenu avant la séance du conseil, que le début des travaux du carrefour giratoire soient repoussé à 2019.

Un projet de six ans

Luc Lacroix souligne que le carrefour giratoire du quartier Évain est dans les cartons depuis 2012, « un projet initial qui était évalué à 3 millions de dollars », dit-il.

« Avec le temps, les coûts de construction augmentent énormément. Ensuite, avec les études, on s’est aperçus que les conditions de sol en-dessous du carrefour [projeté] n’étaient pas celles que l’on pensait », a expliqué le maire suppléant, Luc Lacroix.

« C’est très mou, donc c’est du remblai supplémentaire à mettre sous le carrefour, pour un montant d’environ 2 millions de dollars, ajoute-t-il. « C’est une grosse et mauvaise surprise pour nous, mais il faut le faire ».

Si la municipalité est maître-d’œuvre des travaux entourant la construction du carrefour giratoire, le gouvernement du Québec doit, en vertu d’une entente avec le ministère des Transports, payer 30 % de la facture.

Au total, avec le règlement d’emprunt adopté en séance du conseil municipal, le maire suppléant affirme que la construction du carrefour giratoire et les travaux entourant les infrastructures de déviation coûteront 11 millions de dollars.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les 10 meilleures destinations vacances lorsqu'on est végane





Rabais de la semaine