Retour

La CTT est-elle le royaume des « malpropres » ?

L'agence provinciale Metrolinx est « très horrifiée » de voir qu'au moins un de ses employés a décrit les usagers du transport en commun à Toronto comme une bande de « malpropres (the great unwashed) ».

Metrolinx a offert ses excuses à la Commission des transports (CTT).

Une photo sur Twitter montre un tableau dans les bureaux de Metrolinx sur lequel est affichée une série d’épithètes négatives sous la question : « Comment décririez-vous la CTT? ».

En plus de « malpropre », il est inscrit « terrible » et « puisard », notamment.

Rien ne justifie ça. Ce n’est pas drôle.

Anne Marie Aikins, porte-parole de Metrolinx

M. Aikins ajoute qu’elle n’a jamais rien vu de tel durant ses cinq années à l’emploi de Metrolinx.

Tous les employés de l’agence doivent être « sensibilisés » à la question.

De son côté, la CTT a accepté les excuses de Metrolinx.

Plus d'articles