Retour

La CTT perdra 5 millions à cause de la fin du crédit pour le transport en commun

L'élimination annoncée dans le dernier budget fédéral du crédit d'impôt pour les usagers des transports publics fera perdre 5 millions de dollars cette année à la Commission des transports de Toronto, estime le PDG de la CTT.

Andy Byford soutient dans un rapport dont la Commission débattra le 20 avril que le crédit avait « sans l’ombre d’un doute un impact positif » sur la vente de laissez-passer mensuels (Metropass) et sur la croissance de la clientèle.

Il anticipe ainsi 2,5 millions moins de passages en 2017, entraînant une perte de revenus de 5 millions, qui s'ajoute à un manque à gagner déjà anticipé avant la décision d'Ottawa. Sans avoir de données précises, M. Byford note que la vente de Metropass a augmenté après la mise en place du crédit de 15 % en 2016.

La CTT prévoit maintenant une baisse du nombre de laissez-passer mensuels vendus de 675 000 à 900 000 annuellement.

Le gouvernement Trudeau a affirmé, lui, que le crédit d'impôt n’avait pas un impact significatif, d’où sa décision de l’abolir à partir du 1er juillet.

La décision avait été décriée par le groupe d’usagers TTCriders, notamment. Le crédit représentait un remboursement d'environ 250 $/an pour un usager fréquent.

Crédit provincial

De son côté, le ministre ontarien des Finances, Charles Sousa, a promis un nouveau crédit d'impôt pour les usagers dans son budget le 27 avril.

Mais seuls les aînés pourront en tirer profit, a-t-il précisé.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine