Retour

La députée Mireille Jean dépose un projet de loi pour aider les PME

La députée péquiste de Chicoutimi, Mireille Jean, a déposé, mercredi à l'Assemblée nationale, un projet de loi pour mieux encadrer les délais de paiement pour les petites et moyennes entreprises (PME).

Présentement, les PME peuvent attendre jusqu’à 120 jours avant d’être payées par les grandes entreprises qu’elles fournissent, se retrouvant ainsi dans une situation financière très précaire.

Avec son projet de loi, Mireille Jean désire limiter à 30 jours les délais.

« Quand tu n’es pas payé et que toi, tu as payé tes fournisseurs et tes employés, ça fait une pression sur les liquidités. Ces liquidités-là, quand tu n’en as pas, tu vas dans ta marge de crédit. En allant dans la marge de crédit, ça fait des frais, des frais d'intérêts. Ça fait aussi des pertes de temps pour l'entrepreneur qui doit courir après son paiement. Ça coûte des sous, ça prend du temps », explique la députée.

Les délais forcent parfois les entrepreneurs à fermer boutique.

Mardi, deux entrepreneurs de Saguenay se sont déplacés à Québec pour témoigner avec Mireille Jean.

« De plus il faut comprendre à la base que les banques ne financent pas les comptes passés 90 jours. Donc, ça serre les PME dans un étau et ça les rend fragiles. C'est probablement pour ça qu'il y a un pourcentage important de PME qui ferment dans les cinq premières années. On appuie sans réserve », souligne André Poulin de Rémac

Le gouvernement libéral n'a pas donné suite au projet de loi.

La Coalition avenir Québec (CAQ) est également restée silencieuse, sans supporter la motion de la députée péquiste de Chicoutimi.

Le projet a été déposé à la suite de la parution d’un rapport du Parti québécois suggérant 16 mesures pour faciliter la vie des entrepreneurs.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards