Retour

La FADOQ de l'A-T satisfaite du volte-face de Québec sur le crédit d'impôt à 70 ans

Québec renonce à sa réforme du crédit d'impôt pour les aînés. Devant le tollé provoqué par cette mesure, le ministre des Finances, Carlos Leitao, a annoncé qu'il abandonnait l'idée de hausser graduellement l'âge d'admissibilité au crédit d'impôt pour le faire passer de 65 à 70 ans.

Cette mesure pouvait faire perdre jusqu'à 500 $ par année aux bénéficiaires. Le ministre Leitao reconnaît que le gouvernement a mal expliqué le programme, mais refuse de parler d'erreur. « Il faut qu'on soit capables de réévaluer nos programmes et nos crédits d'impôt. Nous avions commencé à réévaluer ce crédit d'impôt là qui avait été mis en place en 1972. De toute évidence, ça ne passait pas », observe-t-il.

La directrice de la FADOQ en Abitibi-Témiscamingue, Monic Roy est fort heureuse de la tournure des événements. Selon elle, les plus pauvres étaient directement touchés par cette mesure.

Monic Roy est convaincu que la mobilisation provinciale a fait la différence. « On ne peut pas agir [de manière] isolée dans une société comme aujourd'hui. Il faut se mettre ensemble, tous les gens qui défendent les aînés [...] et là on a la preuve concrète que si on agit rapidement et ensemble, il va y avoir des résultats pour tout le monde », soutient-elle.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce garçon se fait prendre par le reste de sa famille!





Rabais de la semaine