Retour

La Fédération des Métis du Manitoba reste muette quant au nouveau conseil métis national

La Fédération des Métis du Manitoba refuse de commenter la création du Conseil du premier peuple métis du Canada, un nouvel organisme créé par huit membres administratifs dissidents de la Fédération des Métis du Canada.

La chef du nouveau conseil, Karole Dumont-Beckett, reproche à d'autres associations métisses au pays de ne reconnaître les origines métisses d'une personne que si ses descendants viennent de la région de la rivière Rouge au Manitoba. Le Conseil se donne donc comme premier objectif de se faire la voix de ceux qui ne se reconnaissent pas dans cette définition identitaire.

« On veut faire comprendre aux gens – au public en général et aux gouvernements – que les Métis existent au Québec, existent dans les Maritimes, existent dans l’Est de l’Ontario. Eux aussi, ils ont des droits », explique Mme Dumont-Beckett.

Alors que la Fédération Métis du Manitoba, représentée au niveau fédéral par le Conseil national métis, refuse faire des commentaires, la présidente de l’Union nationale métisse Saint-Joseph du Manitoba, Paulette Duguay, accueille favorablement la création du nouveau groupe pour représenter les Métis de partout au Canada.

Je me réjouis pour eux, [...] ils vont pouvoir promouvoir les Métis au Québec et en Ontario.

Paulette Duguay, président, Union nationale métisse Saint-Joseph du Manitoba

Toujours est-il que selon Sébastien Grammond, avocat spécialisé en droit autochtone, seul le Conseil national métis a l’oreille des gouvernements.

« La fameuse carte de membre [du Conseil du premier peuple métis du Canada] ne sera pas reconnue ni par les gouvernements ni par les tribunaux, elle ne donne pas droit à une exonération fiscale, elle ne donne pas de droit de chasse et de pêche », affirme-t-il.

Le Conseil du premier peuple soutient avoir déjà reçu des centaines de demandes d'adhésion depuis sa création en novembre. Les premières cartes de membres devraient être émises début janvier.

Le Conseil tiendra sa première assemblée générale annuelle au printemps et s'attend à ce moment à représenter près de 10 000 Métis.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine