Retour

La GRC enquête sur le vice-amiral Mark Norman pour fuite de documents secrets

CBC a appris que la GRC mène une enquête sur une allégation selon laquelle le vice-amiral Mark Norman aurait divulgué des renseignements techniques classifiés sur le programme national de construction navale.

Les informations secrètes en question porteraient sur les exigences et les attentes de la marine canadienne en matière de construction navale. Les convoitises s’aiguisent dans l’industrie militaire autour du programme de remplacement de frégates, qui se chiffre à plusieurs milliards de dollars.

Comme chef de la marine, M. Norman a participé pendant plusieurs années à l’élaboration des exigences pour les nouveaux navires de guerre.

D’après des sources s’exprimant sous le couvert de l’anonymat à CBC, l'allégation de fuite est antérieure à la nomination de Mark Norman au poste de vice-chef d’état-major, l'été dernier. Elle remonte probablement au temps où il était commandant dans la marine.

L’enquête a été confiée à la GRC, et non pas à la police militaire, pour éviter tout conflit d’intérêts. En effet, en tant que vice-chef d'état-major de la Défense, Mark Norman était responsable du Service national des enquêtes des Forces canadiennes, qui comprend la police militaire.

Le chef de l'état-major, le général Jon Vance, a annoncé lundi que le vice-amiral, en deuxième place des plus hauts gradés de la Défense nationale, était relevé temporairement de ses fonctions, sans en expliquer les raisons.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine