Retour

La Loi sur la sécurité ferroviaire sera révisée

Pour une première fois depuis la tragédie de Lac-Mégantic, le gouvernement fédéral révisera de fond en comble la Loi sur la sécurité ferroviaire afin de s'assurer qu'un tel drame ne se reproduise plus. Le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau, en a fait l'annonce mercredi matin.

Ottawa procédera à cet examen de révision un an plus tôt que prévu. Une initiative qui est bien accueillie, même si certains ont des doutes quant à l'importance des modifications qui seront apportées à la loi actuelle.

C'est le cas notamment pour le porte-parole de la Coalition des citoyens et organismes engagés pour la sécurité ferroviaire à Lac-Mégantic, Robert Bellefleur, qui est d'avis que « l'Association des chemins de fer du Canada exerce beaucoup de pouvoir sur le gouvernement. Renverser la vapeur ne sera pas chose facile pour le ministre ».

De son côté, le maire de Lac-Mégantic, Jean-Guy Cloutier, dit faire confiance au ministre Marc Garneau. Il rappelle que des représentants du monde municipal, dont la mairesse de Bromont, Pauline Quinlan, siègent au comité de révision et qu'Ottawa aura une certaine obligation d'écouter leurs recommandations.

Le comité de révision devrait produire un rapport final d'ici mai 2018.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine