Retour

La marijuana médicinale dans l’avion : oui, mais avec l’ordonnance du médecin

L'Administration canadienne de la sûreté du transport aérien (ACSTA) a indiqué mercredi que les passagers qui prennent l'avion avec de la marijuana pour des raisons médicales doivent désormais fournir l'ordonnance de leur médecin traitant.

Après plus d'une décennie de confusion dans les aéroports du Canada, l'ACSTA apporte des éléments de réponse aux passagers qui voyagent avec du cannabis médicinal. Les agents de contrôle de l'aéroport sont aussi tenus d'appeler la police pour vérifier l'authenticité des documents fournis.

« Dans les aéroports où il n'y a pas de présence policière, les informations relatives aux passagers, et associées à leur carte d'embarquement (nom, transporteur aérien et heure de départ), sont transmises aux autorités locales », indique un porte-parole de l'ACSTA dans un courriel.

Aussi, l'Administration de la sûreté aérienne recommande aux passagers qui voyagent généralement avec leur cannabis thérapeutique dans leur bagage en soute de le mettre plutôt dans leur sac en cabine.

Brent Zettl, président de la société CanniMed, se réjouit de cette nouvelle, qui permet désormais aux voyageurs d'accéder à des informations officielles.

Selon les données de Santé Canada, 53 649 Canadiens enregistrés dans leur système consomment de la marijuana à des fins thérapeutiques.

Plus d'articles