Retour

La « maudite taxe » de bienvenue devrait être là pour longtemps

VIDÉO – Vous achetez une nouvelle propriété. Après les frais de courtage, de notaire, de déménagement et bien d'autres, on vous réserve une surprise quelques semaines plus tard : la « taxe de bienvenue ».

Cette taxe fait surtout plaisir aux villes et le premier budget de la mairesse de Montréal l’a bien démontré cette semaine. Valérie Plante a reporté à plus tard son engagement électoral de la rembourser pour les jeunes familles.

Mathieu Dion, correspondant parlementaire à Québec, explique pourquoi les droits de mutation immobilière ne sont pas près de disparaître.

Plus d'articles