Retour

La ministre Lori Sigurdson, atteinte d’un cancer, quitte son poste

Les médecins de l'Hôpital de l'Université de l'Alberta ont diagnostiqué un cas de leucémie chez la ministre des Aînés et du Logement, Lori Sigurdson. Une nouvelle inattendue qui la pousse à laisser de côté sa carrière politique afin de commencer immédiatement des traitements.

La députée provinciale d'Edmonton-Riverview a partagé l’information sur les médias sociaux lundi midi. « Après avoir ressenti des symptômes inexpliqués pendant plusieurs jours, la leucémie promyélocytaire aiguë a été diagnostiqué la semaine dernière », a-t-elle écrit.

Une annonce à laquelle Lori Sigurdson ne s’attendait pas et qui nécessite des traitements immédiats. « Mais, pour le moment, je ne suivrai pas de chimiothérapie », a-t-elle ajouté.

La mère de trois garçons s’est dit « chanceuse d'avoir de la famille et des amis à [mes] côtés durant cette épreuve ».

En l'absence de Lori Sigurdson, le ministre des Services sociaux et communautaires, Irfan Sabir, la remplacera.

La députée a exprimé, dans son message lundi, son souhait de reprendre rapidement le travail, notamment avec la première ministre. Cette dernière n’a pas attendu pour exprimer son soutien. « Nos pensées l’accompagnent, elle et sa famille, durant sa récupération », a déclaré Rachel Notley sur le réseau social Twitter.

Selon la Société canadienne du cancer, environ 80 à 90 % des personnes atteintes de leucémie promyélocytaire aiguë auront une rémission de longue durée.

La semaine dernière, Erin Babcock, députée provinciale de Stony Plain, à 40 km à l’ouest d’Edmonton, a annoncé qu'elle luttait contre le cancer de l'utérus. Mais elle a l'intention de continuer de travailler durant son traitement au Cross Cancer Institute.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité