Retour

La mobilité, l’économie et l’habitation seront les priorités de Valérie Plante

Au lendemain de son élection à la mairie de Montréal, Valérie Plante a pris un bain de foule au centre-ville pour saluer ses électeurs, à qui elle promet de s'attaquer en priorité au transport collectif, au développement de l'économie et au logement social.

Encore portée par sa victoire de dimanche soir, la cheffe de Projet Montréal est arrivée à pied et tout sourire à la station de métro Square-Victoria, où elle a serré les mains des usagers du métro qui s'arrêtaient pour la féliciter, lui confier qu'ils avaient voté pour elle.

Un « passant » plus connu que les autres est venu spontanément vers elle : le ministre Martin Coiteux, responsable de la métropole. Il n'a pas voulu commenter plus avant, affirmant que c'était la journée de la nouvelle mairesse, qu'il tenait à la laisser savourer son succès et qu'il la rencontrerait de toute façon plus tard pour échanger sur les dossiers de Montréal.

Mme Plante s'est ensuite rendue à l'hôtel de ville de Montréal, entourée de ses candidats et de son équipe. Elle s'est brièvement adressée aux médias, alors que les automobilistes qui la reconnaissaient klaxonnaient.

« Je suis honorée que les Montréalais et Montréalaises aient décidé de me choisir comme première mairesse de Montréal », a-t-elle répété.

Revenant sur sa victoire face au maire sortant, Denis Coderre, Mme Plante a expliqué qu'elle et son équipe avaient bel et bien senti une vague d’appui des électeurs à leur endroit dans les dernières semaines, mais qu'ils ignoraient qu’elle serait d’une telle ampleur.

En plus de remporter la mairie par 51 % des voix contre 46 % pour son adversaire, le parti de Mme Plante a récolté 11 mairies d'arrondissement sur les 19 en lice. Projet Montréal disposera également d'une faible majorité au conseil municipal, avec 34 sièges sur 65.

Questionnée par la presse sur les premières actions qu’elle entendait accomplir à titre de mairesse, Valérie Plante a expliqué qu’elle et ses collègues devront dans un premier temps assurer la transition et choisir les membres du prochain comité exécutif.

Sans dévoiler qui elle entendait nommer, elle a confirmé que le comité serait présidé par le maire du Sud-Ouest, Benoit Dorais, qui a été réélu dimanche avec 71 % des voix dans son arrondissement.

Mme Plante a aussi déclaré s'être entretenue en matinée avec le premier ministre du Québec, Philippe Couillard.

Sur un ton plus léger, elle a constaté que si sa vie professionnelle venait soudainement de changer, il n'en était pas de même pour sa vie personnelle. « Honnêtement, je me suis réveillée et je suis allée faire les toasts des enfants. Je suis allée faire le déjeuner comme d'habitude parce que pour eux, la vie continue. C'est important : je suis une mairesse, évidemment, mais je suis aussi une mère. »

Ses priorités

Plus tôt en journée sur les ondes de l’émission Gravel le matin, Valérie Plante avait mentionné son intention de s’attaquer dès maintenant aux problèmes de transport collectif à Montréal, notamment en augmentant considérablement le nombre d’autobus dans le réseau de la Société de transport de Montréal (STM).

« Je le dis très clairement : je désire être la mairesse de la mobilité. Donc très rapidement, j’ai très hâte de m’asseoir avec mes partenaires au niveau provincial tout d’abord, avec la STM également, pour voir comment rétablir et remplir l’objectif des autobus qui manquent présentement sur le réseau de la STM », a-t-elle expliqué.

Valérie Plante compte par la suite amorcer des négociations avec les pouvoirs publics, notamment le gouvernement fédéral, « pour commencer à voir à quoi vont ressembler la planification et le financement d’autres lignes de métro », dont le prolongement de la ligne bleue et la création d’une ligne rose, comme promis en campagne électorale.

« L’autre aspect, ce sera le plan commerce. Je souhaite ardemment donner plus de moyens, donner de l’oxygène à nos commerçants, nos industries », a-t-elle affirmé.

Enfin, la nouvelle mairesse entend s’occuper en priorité de la question du logement social et abordable, qui se fait de plus en plus rare à Montréal. À ce chapitre, Valérie Plante souhaite aussi solliciter Québec et Ottawa afin d’augmenter l’offre de logements sociaux pour les 25 000 familles en attente d’un logement dans la métropole. En campagne, la cheffe de Projet Montréal a promis 12 000 nouveaux logements sociaux en quatre ans.

Un changement de style

Pour ce qui est du style d’administration qu’elle compte mettre sur pied, Mme Plante a juré qu'il serait très différent de celui de son prédécesseur.

« Je pense que parfois, quand on atteint certains postes de pouvoir, il peut y avoir une certaine facilité ou un certain confort à s'entourer de gens qui pensent comme nous, et ça, ça ne m'intéresse pas. Je veux absolument demeurer Valérie Plante, qui, toute sa vie, s'est entourée de gens qui la mettaient au défi, parce que c'est comme ça qu'on évolue », a-t-elle expliqué, en entrevue avec Michel C. Auger, l'animateur de Midi info.

La nouvelle mairesse s'est engagée à faire preuve d'ouverture et de transparence, se disant à l'aise avec l'idée que quelques élus puissent ne pas respecter la ligne de parti de Projet Montréal « pour certains sujets qui les touchent vraiment ».

Elle s'est même montrée ouverte à rétablir la diffusion intégrale des réunions du comité exécutif, une expérience menée par l'ex-maire Laurent Blanchard, abolie par Denis Coderre. « Je regarde d'un bon oeil cette pratique », a-t-elle déclaré.

Pendant la campagne, Mme Plante s'était dite ouverte, en cas de victoire, à faire place à des élus de l'opposition au sein de son comité exécutif, y compris l'ex-chef de Projet Montréal, Richard Bergeron, qui s'est joint à l'Équipe Coderre un an avant les élections de 2017.

Or, M. Bergeron a été battu dimanche par le candidat de Projet Montréal, Robert Beaudry, dans le district de Saint-Jacques. Bon joueur, il a félicité Valérie Plante, lundi matin, sur Twitter.

« Je ne suis pas désolé d'avoir perdu, dans les circonstances. Projet [Montréal] est arrivé à bon port avec une capitaine fantastique », a-t-il écrit.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine