Retour

La municipalité de Souris à l'Î.-P.-É. devra choisir un nouveau maire

La municipalité de Souris, à l'Île-du-Prince-Édouard, devra choisir un nouveau maire.

Le maire David MacDonald a remis sa démission à la suite d'une dispute avec un individu qui se plaignait de la présence d'éclats de verre sur la plage municipale.

L'ancien édile n'a apparemment pas aimé l'attitude du plaignant. Dans un courriel, il l'a comparé sans flatterie aucune au président américain Donald Trump. En entrevue avec le quotidien The Guardian, il a ensuite traité l'individu d'« attardé mental ».

Le plaignant est un ancien résident de Souris qui vit maintenant aux États-Unis. Il était en visite dans son ancien patelin lorsqu'il s'est plaint aux autorités municipales de la présence de débris de verre sur la plage.

Excuses du conseil municipal

Sur la page Facebook de la municipalité, la directrice générale Shelley LaVie a présenté des excuses au plaignant au nom du conseil. Elle a ajouté que les commentaires de l'ancien maire à son endroit « ne représentaient pas l'opinion du conseil municipal ».

Denis Thibodeau est maire par intérim. Selon lui, la municipalité nettoie la plage du mieux qu'elle peut. Mais les fortes marées y rapportent régulièrement des débris, dit-il.

Le maire par intérim se dit « surpris » par l'incident qui a mené à la démission de son ancien collègue.

Le conseil municipal de Souris doit se réunir le 10 juillet pour choisir la date d'une élection complémentaire à la mairie.

Plus d'articles

Commentaires