Retour

La Nouvelle-Écosse ouvre tout grand son portefeuille

Des recettes inattendues provenant de l'extraction de gaz naturel au large de ses côtes permettent à la Nouvelle-Écosse de se lancer dans une série de dépenses, pour améliorer entre autres l'Internet haute vitesse en milieu rural.

La province touchera 120 millions de dollars de plus que prévu de ses ressources extracôtières, mais c’est la somme de 245 millions qu’elle compte dépenser sur de nouveaux projets d’ici la fin de 2017-2018.

L’argent sera notamment réparti comme suit :

  • 120 millions de dollars pour brancher un plus grand nombre de foyers et d’entreprises à Internet dans les régions rurales;
  • 12,2 millions de dollars pour aider les Néo-Écossais à faible revenu à réduire leur facture d’énergie;
  • près de 50 millions de dollars sur différentes initiatives qui visent à favoriser la recherche et l’innovation, en particulier la recherche dans les domaines des océans, de la santé, des technologies propres et des technologies de l’information.

Il y aura aussi de l’argent pour les refuges pour sans-abri, pour la formation de personnes atteintes d’un trouble du spectre de l’autisme et pour les athlètes d’élite.

Selon la ministre des Finances Karen Casey, le gouvernement McNeil peut se permettre ses dépenses sans compromettre l’équilibre de son budget qui sera déposé mardi prochain.

Elle explique que les recettes inattendues résultent d’un nouveau calcul des redevances versées à la province par les exploitants du gaz naturel extracôtier.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité