Retour

La place des immigrants économiques francophones augmente

La proportion d'immigrants qui maîtrisent le français acceptés au Canada par le programme Entrée express a doublé depuis l'été dernier, selon le ministre fédéral de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté.

Un texte d'Annie Poulin

En juin, Ottawa avait annoncé l'attribution de points supplémentaires aux immigrants économiques qui parlent la langue de Molière.

Le ministre Ahmed Hussen a affirmé que le pourcentage d'immigrants francophones acceptés est depuis passé de 2 % à 4 %.

« Nous attendons avec impatience de savoir si cette tendance se maintient », a dit le ministre, qui était à Toronto vendredi pour discuter d'un plan visant à accroître l'immigration francophone hors du Québec avec ses homologues des provinces et des territoires.

Ottawa souhaite que les nouveaux arrivants qui maîtrisent le français représentent 4,4 % de tous les immigrants économiques qui s'établissent à l'extérieur du Québec. L'année dernière, ce taux était d'environ 2 %.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards