La plainte déposée auprès du Parti progressiste-conservateur (PC) demandant que Jason Kenney soit disqualifié de la course à la direction du parti a été rejetée à l'unanimité par le parti dimanche.

La plainte avait été déposée par Jeff Rath, un membre du PC. Ce dernier accusait Jason Kenney d'avoir violé à plusieurs reprises les règles de la course à la direction, tout en faisant tort au parti et à sa marque.

Jeff Rath a été impliqué dans la campagne de financement du député Richard Starke, un des deux autres candidats dans la course avec l’avocat Byron Nelson.

Richard Starke a dit qu’il ne soutenait pas la plainte et avait demandé à Jeff Rath de se retirer de sa campagne.

« Le parti prend toutes les plaintes au sérieux et après avoir révisé la plainte soumise par Jeff Rath, nous sommes confiants dans le fait qu’il n’y a pas eu de violation au Code de conduite d’éthique », a indiqué la présidente du Parti progressiste-conservateur, Katherine O’Neill par communiqué.

Jason Kenney fait la promotion d’une fusion entre le Parti progressiste-conservateur et l’opposition Wildrose, pour défaire le Nouveau Parti démocratique en 2019.

Le prochain chef du parti sera choisi le 18 mars, lors d'un congrès.

Plus d'articles

Vidéo du jour


10 faits que vous ignoriez sur les rêves





Rabais de la semaine