Retour

La plateforme électorale de Coderre mise sur la continuité... et quelques nouveautés

« On ne commencera pas à dire : "On repart à zéro!" » Le maire sortant de Montréal, Denis Coderre, a dévoilé lundi la plateforme électorale de son parti en vue des élections municipales du 5 novembre. Le document contient plusieurs références à son bilan des quatre dernières années, mais il dévoile aussi certaines promesses qui n'avaient pas encore été rendues publiques.

Un texte de Jérôme Labbé

Prolongement de la ligne bleue du métro, Réseau électrique métropolitain, plantation de 300 000 arbres d'ici 2025... Le thème de la continuité revient à plusieurs reprises dans la plateforme électorale de l'Équipe Denis Coderre pour Montréal, intitulée Ensemble, continuons le travail : un plan concret pour une métropole durable.

« Une grande partie de nos engagements découlent de décisions que nous avons prises au cours des quatre dernières années, des nombreux plans et politiques que nous avons mis en place, a expliqué Denis Coderre aux journalistes et candidats réunis à la Maison du développement durable, au centre-ville. Ce sont les bases de la relance de Montréal que nous avons posées, et nous allons continuer à y travailler. »

Denis Coderre mise également sur la continuité en matière de taxation foncière. Pour les quatre prochaines années, il s'engage à maintenir l'augmentation maximum au niveau de l'inflation, qui se situe généralement aux alentours de 2 % par année.

De nouveaux engagements

La plateforme électorale dévoilée lundi inclut néanmoins quelques nouveautés, comme l'instauration de « 10 nouvelles rues piétonnes ou partagées par année ».

De plus, elle fait la part belle à un certain nombre de promesses déjà dévoilées, comme la création d'un poste de commissaire à la réconciliation avec les Autochtones, l'accès gratuit au métro et aux autobus les fins de semaine de quatre grands événements au cours de l'année, la tarification sociale des usagers de la STM et la création d'un conseil des aînés.

Le document rappelle aussi que Denis Coderre souhaite « adopter une formule de compensation financière pour les commerçants dont les ventes sont affectées par des grands travaux d’infrastructures ». Cette compensation, semblable à celle offerte cet été aux commerçants qui ont fait les frais du championnat de formule E, est maintenant possible grâce à la Loi sur le statut de métropole, a rappelé le maire sortant à de multiples reprises.

M. Coderre a en outre promis lundi de créer un Bureau du cycliste et du piéton, mais cet engagement ne figure pas formellement dans sa plateforme électorale.

La campagne électorale se poursuit mardi. Denis Coderre sera dans l'arrondissement de Lachine pour une annonce, tandis que Valérie Plante sera dans le Vieux-Montréal pour s'engager à rendre le transport en commun plus abordable.

Plus d'articles

Commentaires