Retour

La police enquête à la maison de Kathleen Wynne à Toronto

Les policiers bouclent depuis environ 9 h ce matin la rue de la demeure de la première ministre Kathleen Wynne à Toronto, après un rassemblement du groupe Black Lives Matter sur les lieux hier soir.

L'attention de la police porte sur un liquide inconnu contenu dans une bouteille qui avait été laissée dans l'entrée de cour de la maison.

La police refuse d'en dire plus sur la couleur ou la composition possible de ce liquide.

L'escouade biochimique et des explosifs a été appelée sur place par mesure de précaution.

Les protestataires de Black Lives Matter avaient aussi laissé sur les lieux une tente, des affiches et des photos d'Andrew Loku, un homme noir abattu par la police l'été dernier. Black Lives Matter demande la tenue d'une enquête du coroner sur cette intervention policière mortelle.

Le groupe dit avoir transporté sa cause devant la maison de la première ministre, hier soir, parce que Mme Wynne est restée muette sur la question depuis le début de son occupation devant le quartier général de la police de Toronto, il y a 11 jours.

De son côté, l'Unité provinciale des enquêtes spéciales a conclu que le policier qui a tué M. Loku, qui était armé d'un marteau, n'avait pas usé d'une force excessive et qu'il n'y avait pas lieu de déposer des accusations contre l'agent.

Plus d'articles

Commentaires