Retour

La police joue au chat et à la souris avec les comptoirs de marijuana

Perquisitions, accusations, fermeture puis réouverture de points de vente de cannabis : la Police de Toronto admet que ses efforts pour mettre fin à ce commerce illégal au cours des derniers mois ont été marqués par de la « frustration ».

Déjà, les accusations ont été abandonnées contre plus de la moitié des 600 employés de comptoirs de marijuana arrêtés du 1er mai au 31 décembre 2017.

Autre exemple : la police a tenté à plusieurs reprises de mettre fin aux activités d'un comptoir nommé California Cannabis, qui vend supposément de la marijuana à des fins médicales dans le nord-ouest de la ville. Les policiers y ont mené cinq perquisitions en trois mois.

L’un des problèmes pour la police : les propriétaires de ces établissements, qui peuvent avoir des recettes de 7000 $ par jour, sont rarement sur place lors des perquisitions.

Le policier Todd Storey admet que tout ce travail « siphonne nos ressources ».

La résidante Usman Ahmad se réjouit tout de même du travail des agents, affirmant qu’elle ne se « sentait pas en sécurité » dans son propre quartier à cause du comptoir California Cannabis.

Perquisitions inutiles?

Pour sa part, l’avocate Kendra Stanyon, qui a défendu des employés accusés, remet en question l’utilité de toutes ces perquisitions.

Le Procureur général de l’Ontario, Yasir Naqvi, souligne, lui, que la province a donné des pouvoirs additionnels aux policiers l’an dernier, pour qu’ils puissent fermer une fois pour toutes ces comptoirs illégaux.

Toutefois, la nouvelle réglementation dépend de l'entrée en vigueur de la législation fédérale, qui légalisera la consommation de marijuana à des fins récréatives l’été prochain.

Entretemps, Me Stanyon pense que la police devrait canaliser son énergie à retrouver les propriétaires des points de vente illégaux, qui habitent souvent dans une autre province, plutôt que s’attaquer à de simples employés.

Avec des informations recueillies par CBC

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards