Retour

La Première Nation Gitxsan veut contester Pacific NorthWest LNG en cour

Des membres de la Première Nation Gitxsan, en Colombie-Britannique, entendent lancer un autre recours judiciaire contre un imposant projet de gaz naturel liquéfié dans le nord de la province, qui a reçu l'aval d'Ottawa l'automne dernier.

Des chefs de la Première Nation se réuniront à Vancouver mardi pour exprimer leur opposition au projet Pacific NorthWest LNG de la malaisienne Petronas.

Le projet de terminal d’exportation de gaz naturel liquéfié est prévu sur le territoire traditionnel de la Première Nation dans le nord-ouest de la province, près de Prince Rupert.

D’autres Premières Nations et des groupes environnementaux ont entrepris des recours en justice contre le projet pour lequel le gouvernement fédéral a donné son feu vert en imposant 190 conditions. Ils demandent à la cour fédérale d’effectuer une révision judiciaire du projet pour lequel ils estiment qu’Ottawa ne les a pas suffisamment consultés.

De son côté, Pacific NorthWest LNG affirme continuer à travailler avec les Premières Nations de la région qu’elle rencontre et consulte depuis 2012.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine