Retour

La réforme de la gouvernance en éducation va-t-elle aboutir?

Après la mise au rancart du projet de loi 86 de l'ex-ministre François Blais, de nouvelles consultations ont eu lieu cette semaine dans le cadre d'un nouveau projet de loi en éducation. Pour beaucoup, la mise en place de cette réforme s'éternise.

Un reportage de Mathieu Dion correspondant parlementaire à Québec

Si ce nouveau projet de loi 105 du ministre de l'Éducation Sébastien Proulx fait davantage l'unanimité, il demeure beaucoup moins ambitieux que les aspirations du gouvernement libéral en début de mandat. Yves Bolduc - alors titulaire du Ministère, avant François Blais - promettait une révision en profondeur des commissions scolaires.

Parmi les principales modifications proposées à la Loi sur l'instruction publique, retenons que les commissions scolaires perdent du pouvoir au profit du ministre de l'Éducation, des directeurs d'école et des parents.

Cette nouvelle mouture exclut les questions relatives à la taxe et aux élections scolaires, ce qui désole le porte-parole de l'opposition officielle en matière d'éducation, Alexandre Cloutier. Selon lui, il vaudrait mieux attendre encore et discuter d'un autre projet de loi qui répond à l'ensemble des problématiques.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine