Retour

La rencontre sur le 3e lien annulée à la dernière minute

La rencontre sur le projet du troisième lien qui devait avoir lieu mercredi soir entre le ministre des Transports, Laurent Lessard, et les maires de Québec et Lévis a été annulée à la dernière minute.

La décision a été prise par le cabinet du ministre Lessard à moins de deux heures de la rencontre. Jeudi, le ministre des Transports a simplement affirmé qu'il avait eu un empêchement dans son agenda, un événement « qui arrive dans la vie d'un ministre. »

Laurent Lessard affirme que les deux maires ont bien compris sa situation. La rencontre qui portera sur le mandat du bureau de projet devrait se dérouler d'ici deux semaines.

De nouvelles statistiques sur les déplacements aux abords des ponts devaient être présentées aux maires Régis Labeaume et Gilles Lehouillier. Selon le Journal de Québec, ces données révèlent notamment que le trafic est demeuré plutôt stable depuis 2011, sauf pour le secteur ouest des deux rives où le trafic routier s'est aggravé.

Le ministre Lessard insiste pour dire y a deux possibilités pour l'ajout d'un troisième lien : l'est ou l'ouest. Les deux options seront étudiées.

« Ça va être à l'est ou à l'ouest, mais il faudra aller un peu plus loin que juste dire : quelle structure, quelle manière? Qu'est-ce que ç'a comme influence sur le trafic à l'entrée des ponts? »

Le ministre ne peut préciser par ailleurs à quel moment le bureau de projet sera mis sur pied. Plusieurs points restent à préciser.

À 1 ou 2 milliards, ça se peut-tu qu'on prenne juste le temps nécessaire pour ne pas faire n'importe quoi?

Laurent Lessard, ministre des Transports

Des résultats attendus

Le maire Gilles Lehouillier, de même que le député de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney souhaitent tous deux que le dossier avance rapidement.

« J’ai toujours dit que pour le troisième lien, on ne peut pas mettre le couvercle sur la marmite [...] La population exige qu’on aille au bout des scénarios possibles et potentiels, a réagi mercredi le maire Lehouillier.

Le député de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, répète pour sa part que des actions concrètes doivent être entreprises rapidement.

On ne peut pas se contenter de quelques fonctionnaires qui planchent sur des scénarios hypothétiques sinon on va tourner en rond.

Steven Blaney, député de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis

« C’est un pas dans la bonne direction, mais on doit livrer la marchandise. La population de Québec, de Lévis et de l'Est-du-Québec a le pied sur l’accélérateur et nous dit de foncer. Il est plus que temps qu’on désengorge la grande région métropolitaine de Québec », estime-t-il.

Steven Blainey et Gilles Lehouillier sont tous deux en faveur d’un troisième lien à l’est des ponts.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Le plus beau cadeau qu'elle pouvait recevoir





Rabais de la semaine