Retour

La rue Front à Hearst subira une cure de rajeunissement

La rue Front est la section de la route transcanadienne 11 qui traverse la ville de Hearst.

Un texte de Francis Bouchard

Après quelques années de demande, la Ville de Hearst a obtenu une subvention provinciale, dans le cadre du programme de raccordement aux routes principales du ministère des Transports de l’Ontario.

Le financement de 2,6 $ M couvrira jusqu’à 90 % des coûts du projet de réhabilitation du tronçon d’un kilomètre et demi, entre les 6e et 15e rues.

Hearst est au nombre des 19 municipalités de la province qui ont obtenu du financement dans le cadre de ce programme. Dans le nord de l’Ontario, la ville de Sault-Ste-Marie a aussi reçu 2,3 $ M.

Au fil des ans, la municipalité a effectué des réparations temporaires, soit le remplissage de nids de poule. Le maire Sigouin affirme que le financement provincial était absolument nécessaire pour procéder à une réfection complète.

« Si l’on avait pris ce projet-là sous notre aile, cela aurait été énorme. Nos finances ne le permettaient pas. Maintenant, la province est embarquée et l’on va s’assurer que ce beau projet est mis en place cette année », indique le maire Sigouin.

Des milliers de véhicules dont des camions lourds circulent chaque jour sur la rue Front.

La base de la route sera refaite avant l’application de la couche d’asphalte.

La gérante de l’hôtel Companion, Mona Matko, est une des commerçantes qui se réjouit de la reconstruction. « Quand les camions passent, ils peuvent lancer des roches. Nous avons des fenêtres partout puis on a des gens sur le trottoir et sur la terrasse. Ça va être une bonne affaire, je pense que c’est grandement dû. »

Il y a deux ans, la Ville de Hearst n’avait pas réussi à convaincre la province d’inclure la rue Front dans le projet de reconstruction de la route 11 entre Hearst et Mattice.

Et en 2016, une demande de financement de la municipalité a été refusée.

Un appel d’offres doit être publié plus tard ce printemps.

Plus d'articles

Commentaires