Retour

La Saskatchewan injecte 7,5 M$ dans les écoles

Le premier ministre saskatchewanais, Scott Moe, annonce un investissement immédiat de 7,5 millions dollars en éducation, dont 84 600 $ pour les écoles fransaskoises.

Les fonds seront accordés aux divisions scolaires pour les aider à faire face aux besoins de première ligne et embaucher notamment du personnel.

Les 7,5 millions de dollars sont réinvestis à la suite des compressions de près de 55 millions de dollars pour l’année 2017-2018. Ces fonds sont « insuffisants », selon la chef intérimaire de l’opposition néo-démocrate, Nicole Sarauer.

Par ailleurs, un montant 30 millions de dollars sera également investi pour l’année 2018-2019 avec le dépôt de son budget en avril, a promis le premier ministre.

Les écoles fransaskoises cherchent une solution « à long terme »

Pour sa part, le Conseil des écoles fransaskoises (CEF) « accueille favorablement l'investissement de 84 600 $ annoncé », indique-t-il dans un courriel envoyé à Radio-Canada. Le CEF ajoute qu'il « souhaite poursuivre le dialogue avec le gouvernement en vue de négocier une solution à long terme aux défis de financement auxquels le Conseil des écoles fransaskoises fait face. »

Scott Moe a fait de l'éducation en éducation l’un des thèmes forts de sa campagne. Le mois dernier, l'Association des divisions scolaires de la Saskatchewan avait sonné l'alarme, estimant que le système d'éducation de la province a atteint un point critique en raison d'un manque de financement.

Plus d'articles

  • Objectif raté de peu pour Centraide Outaouais en 2017

    Centraide Outaouais pourra venir en aide à 62 781 personnes fragilisées cette année, grâce à sa campagne de financement 2017, soit 889 de moins que l'objectif initial. L'organisme prévoyait amasser 4 
  • L'Impact en quête de solutions

    Rien ne va plus pour l'Impact de Montréal. Le président Joey Saputo a d'ailleurs dû sortir publiquement deux fois en neuf jours et a promis d'apporter des changements. Marie-José Turcotte a rencontré
  • Industrie en déroute

    L'industrie du camionnage se bute présentement à plusieurs défis. Elle doit notamment composer avec un manque de plus en plus important de main-d'œuvre. Face à ce défi, certaines entreprises doivent s

Vidéo du jour


Le plus beau cadeau qu'elle pouvait recevoir





Rabais de la semaine