Retour

La sécurité sur Camillien-Houde, une préoccupation depuis au moins 8 ans à Montréal

Des documents toujours disponibles sur le site de la Ville de Montréal montrent que l'idée de sécuriser la voie Camillien-Houde, sur le mont Royal, circule depuis au moins 2009, soit sous l'administration de Gérald Tremblay.

Ainsi, dans un document intitulé « Plan de protection et de mise en valeur du mont Royal », datant d’avril 2009, il est écrit que « le caractère autoroutier de la voie Camillien-Houde et du chemin Remembrance doit faire place à celui d’un « chemin de parc » mieux accordé à l’aspect naturel des lieux, d’une qualité paysagère nettement accrue et mettant en valeur la vue s’offrant vers le nord depuis la voie Camillien-Houde ».

« La reconfiguration de leur emprise procurera une place importante aux piétons et aux cyclistes, et réduira celle du transit véhiculaire, tout en prenant en compte les besoins d’accès pour le transport en commun, les véhicules d’urgence et touristiques, les cimetières riverains et les usagers du parc », ajoute-t-on.

En mai 2009, un « Plan de transport intégré », déposé à la Table de concertation du mont Royal, indique que le projet est à la phase de conception. « Un premier concept, ayant comme objectifs de favoriser la réduction de la vitesse des véhicules, de réduire le transit par la montagne, d’assurer la sécurité de tous les usagers et de respecter le caractère naturel de la montagne, a été développé pour discussions et commentaires. D’autres concepts seront déposés de façon à poursuivre la réflexion et consulter l’ensemble des partenaires », y écrit-on.

La chef de Projet Montréal et candidate à la mairie, Valérie Plante, a reproché vendredi à son adversaire et maire sortant, Denis Coderre, de n’avoir rien fait avec ce document « tabletté » durant les quatre ans de son mandat. M. Coderre a annoncé jeudi qu’il mettait sur pied un groupe de travail comprenant tous les intervenants du secteur pour se pencher sur l’avenir de la voie Camillien-Houde.

La question de la sécurité sur ce long chemin courbé en pente est revenue à l’avant-plan avec la mort, cette semaine, d’un cycliste de 18 ans qui a provoqué une onde de choc dans le milieu du cyclisme de haut niveau. Des centaines de cyclistes ont grimpé la voie Camillien-Houde en sa mémoire, vendredi.

Avec la collaboration de Julie Marceau

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine