Retour

La taxe foncière augmentera de 2% à Toronto

Le Conseil municipal de Toronto a voté majoritairement en faveur d'un taux d'imposition de base de 2% pour la taxe foncière.

Un texte de Lyne-Françoise Pelletier

Le maire John Tory avait promis de maintenir les impôts fonciers au taux d'inflation. Il a tenu sa promesse.

Les contribuables torontois paieront en moyenne 160 $ de plus cette année en impôt foncier.

Cette somme inclut la taxe scolaire, celle d'un demi pourcent pour le fonds d'infrastructure et d'autres taxes liées à l'évaluation foncière d'une propriété, ce qui veut dire que ce montant pourrait augmenter ou diminuer selon le cas.

Plusieurs conseillers municipaux voulaient toutefois augmenter le taux d'imposition à 4, 26 % pour réinvestir dans les services sociaux qui avaient subi des réductions d'effectifs. D'autres s'opposaient à toute augmentation. Ces propositions ont été rejetées par les élus.

Le maire John Tory estime que l'augmentation de la taxe foncière est équitable parce qu'elle a été l'objet d'attaque autant par les conseillers de la gauche que ceux en marge de la droite.

Cela me porte à croire que c'était pertinent.

John Tory, maire de Toronto

Il ajoute que cette modeste augmentation de la taxe foncière permet à la ville d'aller de l'avant.

L'impôt foncier, selon le maire, est prévisible, fiable et équitable. Il permet aux municipalités d'investir dans la livraison de leurs services quotidiens comme les bibliothèques, l'entretien des parcs, les programmes récréatifs, la police et les services d'incendie.

Toutefois, il ne doit pas servir au financement de grands projets d'infrastructure comme les réparations à l'autoroute Gardiner.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce garçon se fait prendre par le reste de sa famille!





Rabais de la semaine