Retour

La technologie au service des électeurs vivant avec un handicap

Le comité consultatif de l'accessibilité (CCA) de Thunder Bay tenait sa rencontre annuelle ouverte au public jeudi soir sur le thème des élections municipales. Le vote accessible était au coeur des discussions.

Un texte de Miguel Lachance

La coordonnatrice des élections municipales à Thunder Bay, Linda Douglas, a présenté les options permettant d'améliorer l'accessibilité du vote.

La grande nouveauté cette année : le vote en ligne, qui sera possible du 9 au 22 octobre.

Les électeurs recevront un numéro d'identification personnel ( NIP ) en septembre qui leur permettra de se connecter au système au moment du vote.

La présidente du CCA, Tessa Soderberg, a soulevé son inquiétude face au vote sur Internet, notamment sur l’accessibilité des mesures de sécurité pour les personnes atteintes d’une déficience visuelle.

Selon Mme Soderberg, la qualité des clips audios permettant de vérifier que l'utilisateur est un humain laisse souvent à désirer.

Mme Douglas a quant à elle répondu que les membres du comité auront l’occasion de tester les systèmes avant les élections pour s’assurer qu’ils répondent à leurs attentes.

Le vote sur Internet n’est pas envisagé pour l’instant au niveau provincial, précise l’agente de communications d’Élections Ontario, Jessica Pellerin.

Accessibilité le jour du vote

Les personnes vivant avec un handicap auront aussi accès à des technologies d’aide dans certains bureaux de scrutin.

L’appareil mis à leur disposition offre plusieurs façons d’interagir : écran tactile, gros boutons aux couleurs vives, inscriptions en braille, casque d’écoute et tube permettant de voter en aspirant et soufflant dedans.

Des appareils similaires seront également disponibles dans tous les bureaux de vote lors des élections ontariennes du 7 juin.

En cas de défaillance du système, les électeurs peuvent demander l’aide d’un proche ou d’un préposé au bureau de vote pour remplir un bulletin de vote traditionnel.

Ces personnes auront d’abord prêté un serment de confidentialité.

Donner une voix à tous

Le spécialiste en accessibilité pour la Ville de Thunder Bay, Scott Garner, explique l'importance de cette rencontre par le fait que les personnes handicapées ont souvent de la difficulté à faire valoir leur opinion, selon lui.

« Ils ont le droit, au même titre que tous les autres citoyens, de participer au processus électoral en votant et même en se présentant comme candidat. »

M. Garner ajoute que les obstacles peuvent être différents pour chaque personne, d’où la nécessite de proposer différentes manières de voter.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un gros chien fait des vagues en apprenant à nager





Rabais de la semaine