Retour

La vérificatrice provinciale de la Saskatchewan dénonce la surpopulation des prisons

La vérificatrice provinciale de la Saskatchewan, Judy Ferguson, dénonce la surpopulation dans les 12 centres correctionnels de la province.

Dans son rapport déposé jeudi, elle enjoint le ministère de la Justice de développer une stratégie à long terme pour régler le problème.

Le rapport souligne que, depuis 2006, le nombre de détenus a plus que doublé, principalement en raison de l'augmentation du nombre de personnes en détention provisoire.

Pour pallier le manque d'espace, la province convertit des espaces dédiés aux personnes en réhabilitation et aux visiteurs en espace de détention, ce qui risque d'entrainer des conséquences importantes sur les personnes en réhabilitation, selon Judy Ferguson.

Elle souligne que dans sa planification, la province doit éviter de mener des rénovations majeures pour agrandir les espaces de détention, mais plutôt reconnaître que les détenus à faible risque peuvent être supervisés par la communauté.

Des lacunes dans les services ambulanciers

Dans son rapport, Judy Ferguson identifie également des lacunes dans les services ambulanciers offerts par l'Autorité régionale de santé Cypress. Dans 83 % des cas, les ambulances ont servi les patients dans un délai de 30 minutes, ce qui est inférieur à l'objectif provincial. Selon le rapport, l'Autorité n'a pas de rapports d'incidents expliquant ces manquements.

Dans ce contexte, elle presse le ministère de la Santé de mener une évaluation de l'efficacité des services ambulanciers pour déterminer s'ils répondent aux besoins des patients.

La vérificatrice recommande aussi à l'Autorité de santé d'avoir des ententes claires avec ses sous-traitants, les obligeant notamment à produire des rapports lorsque les délais d'intervention ne sont pas respectés.

Le Conseil scolaire fransaskois fait des progrès

Le rapport de la vérificatrice souligne aussi que le Conseil scolaire fransaskois (CSF) a mis en place l'ensemble des recommandations émises par son bureau il y’a deux ans. En décembre 2014, Judy Ferguson avait déposé un rapport sur la gestion des finances et le processus de décisions au CSF dans lequel elle critiquait sévèrement le CSF.

Avec les informations d’Estelle Côté-Sroka

Plus d'articles

Commentaires