Retour

« La vie publique, c'est terminé », affirme Christy Clark

L'ex-première ministre britanno-colombienne, Christy Clark, a énuméré les succès de son parti sous sa gouverne lors d'une conférence de presse à Vancouver. Il s'agissait d'une première déclaration publique depuis l'annonce de sa démission comme chef du Parti libéral de la province, vendredi dernier.

Christy Clark, accompagnée de son fils, Hamish, s'est dite fière que les libéraux aient suivi leurs principes pendant toutes ces années en misant avant tout sur la création d'emplois.

Elle a admis avoir eu le sentiment qu'il était temps pour elle de quitter la vie politique peu après l'élection du 9 mai, mais avoir choisi de rester en poste jusqu'à ce que ce sentiment devienne une certitude.

Elle a raconté avoir pris sa décision la semaine dernière lors du premier rassemblement du caucus libéral en tant qu'opposition officielle à Penticton.

« J'ai décidé que c'était le moment pour le parti de se renouveler, de trouver une nouvelle énergie », a dit celle qui dirigeait le Parti libéral de la Colombie-Britannique depuis six ans.

Interrogé sur l'identité de la personne qui va lui succéder, Christy Clark a répondu qu'elle était certaine que le parti ferait le bon choix, sans interférence de sa part.

La suite?

Christy Clark assure qu'elle a terminé de jouer un rôle dans la vie publique « Je serai heureuse d'être une maman de coulisses », a-t-elle expliqué en parlant de son fils, Hamish, qui fait des études de théâtre. Elle compte l'aider dans ses devoirs, aller voir des pièces avec lui et faire du jardinage : « Quand les enfants sont adolescents, c'est le moment où ils ont le plus besoin de leurs parents. »

Hamish, qui est en 11e année, s'est dit soulagé de la décision de sa mère.

Ce sera un ajustement important, car « elle a été première ministre pendant la majorité de ma vie », a-t-il dit.

« Le but de la vie n'est pas d'être heureux, mais d'être au service des autres », a dit Christy Clark qui dit souhaiter poursuivre dans cette voie, sans donner de précisions. Elle a toutefois ajouté qu'elle ne prévoyait pas de retour en politique.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine