Retour

La Ville de Rouyn-Noranda affecte près de 1,5 million de ses surplus à l'aéroport

Le conseil municipal a adopté lors de sa séance de lundi soir le rapport financier consolidé de la Ville de Rouyn-Noranda pour l'année 2016. La Ville enregistre un surplus de près de 2,8 millions de dollars, dont près de 1,5 million de dollars doivent être affectés au projet d'agrandissement de l'aérogare de Rouyn-Noranda.

Ce surplus s'explique notamment par des redevances résultant de l'exploitation des ressources naturelles de l'ordre d'un peu plus de 968 000 dollars. Les frais d'utilisation par passager à l'aéroport ont aussi permis de dégager 560 000 dollars au cours de l'année 2016. Ces fonds, soit près de 1,5 million de dollars, seront affectés à des projets en lien avec les activités aéroportuaires, dont le projet d'agrandissement de l'aérogare.

Par ailleurs, le maire de Rouyn-Noranda a dissipé le doute quant à une éventuelle annonce sur l'agrandissement de l'aérogare cette semaine. Mario Provencher réaffirme cependant l'engagement de la Ville quant à cette priorité. Il dit d'ailleurs attendre l'aval du gouvernement fédéral.

Pas d'annonce cette semaine pour l'aérogare

« Ce qu'on travaille présentement, c'est l'aérogare, rappelle-t-il. Je vous le dis tout de suite, ce ne sera pas vendredi. J'ai déjà la date ça fait un mois et demi et ce n'est pas du tout vendredi. Parce qu'il y a des délais qui doivent être respectés. La personne qui a le dossier [au gouvernement fédéral], il n'y a rien qui me garantit que présentement qu'elle n'est pas sur une plage à Cuba en vacances et que le dossier [ne] niaise [pas] sur le bureau », a-t-il continué, ajoutant qu'il ne savait même pas à quel interlocuteur il devait s'adresser pour faire le suivi du dossier.

La semaine dernière, le ministre régional Luc Blanchette mentionnait qu'il y avait peu de chances que l'annonce soit faite en marge du possible passage du premier ministre, Philippe Couillard, en Abitibi-Témiscamingue cette semaine, puisque les fonctionnaires fédéraux doivent pouvoir analyser le dossier.

Complexe multisports

Les conseillers ont aussi approuvé lundi les mécanismes de sélection pour un éventuel appel d'offres visant la réalisation d'un plan directeur des équipements sportifs et récréatifs. Le maire de Rouyn-Noranda a précisé que cet outil pourra s'avérer utile dans le cadre du dépôt du projet de complexe multisports. Il ajoute cependant que la question à régler de façon prioritaire concerne le financement.

Interrogé à savoir si le projet était trop complexe en raison du fait que les institutions partenaires de la ville relèvent d'un ministère différent, à savoir le ministère de l'Éducation, des Loisirs et du Sport et non du ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, Mario Provencher a répondu par la négative.

« Le financement n'est pas attaché, que ce soit au niveau gouvernemental ou au niveau du milieu. Il reste des rencontres à avoir au niveau du gouvernement, j'ai hâte qu'on puisse réaliser les rencontres et discuter de l'approche qui va être prise dans ce dossier-là. Peut-être que pour d'autres c'est compliqué, pour les fonctionnaires c'est compliqué. C'est un beau projet, mais c'est un projet qu'il va falloir continuer à pousser. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine