Retour

Lac-à-l'épaule des élus de Sherbrooke : « convivial et empreint d'ouverture d'esprit »

C'est dans un « climat convivial et empreint d'ouverture d'esprit » que s'est déroulé le lac-à-l'épaule des élus et des membres de la direction de la Ville de Sherbrooke ce week-end.

Ils ont profité de l’occasion pour discuter des enjeux reliés au développement économique, au développement urbain et environnemental, aux sports, aux loisirs, à la culture et à la vie communautaire et sociale.

« Ces deux journées ont été un bon investissement puisqu’il a été possible de développer une vision cohérente de ces enjeux qui serviront à l’exercice budgétaire. Elles ont aussi permis de créer des liens entre les membres du conseil municipal et la direction des services municipaux. La rencontre s’est déroulée dans un climat convivial empreint d’ouverture d’esprit », explique le maire de la Ville de Sherbrooke, Steve Lussier.

La conseillère Annie Godbout est revenue emballée par l'expérience. « C'est la première fois avec les conseillers actuels, mais aussi une première fois depuis que je suis conseillère municipale, depuis cinq ans. Je leur ai dit qu'enfin on peut échanger sur des enjeux à haute altitude, pour pouvoir travailler ensemble. J'ai beaucoup apprécié cet exercice et c'est partagé par l'ensemble des collègues », soutient-elle.

L'activité s'est déroulée à huis clos; les élus n'ont pas le droit de dévoiler la nature des échanges ni les sujets débattus. « Tout le monde voit les choses à sa manière et il ne faudrait pas que le message soit divergent. C'est important que le type de message qui sort de cet exercice soit d'une même voix », explique Mme Godbout.

Quelques activités du même genre se tiendront au cours des prochains mois afin de permettre aux membres du conseil municipal de débattre sur d’autres sujets et de peaufiner les orientations qui définiront leur mandat.

Plus d'articles