Retour

Laurence Méthot tentera de nouveau d'être élue députée de Duplessis

L'ex-mairesse de Port-Cartier, Laurence Méthot, confirme que sa période de réflexion est terminée et qu'elle s'apprête à déposer, vendredi matin, son bulletin de candidature pour l'investiture libérale dans le comté de Dupplessis en vue du scrutin de l'automne.

Un texte de François Robert

Lors de la dernière élection provinciale, Laurence Méthot, était la candidate du parti libéral et elle a été devancée par la péquiste Lorraine Richard par 397 voix.

Laurence Méthot assure qu’elle ne perçoit pas son dépôt de candidature comme une volonté d’obtenir une revanche.

« Je ne peux pas dire que j’avais le goût d’avoir un "match revanche". Je m’en vais dans une campagne électorale pour 2018 avec le Parti libéral parce que j’ai des convictions, j’ai des choses auxquelles je tiens. Mais ce n’est pas une revanche. »

« Les gens m’ont vu travailler, ils m’ont vu dans le temps que j’étais mairesse, ils m’ont vu dans le temps que j’étais attachée politique. Je veux juste aller travailler avec les gens dans leur région. »

Laurence Méthot vient de quitter cette semaine son poste d’attachée politique auprès du ministre responsable de la Côte-Nord, Pierre Arcand, et se dit fébrile.

Elle préfère attendre à l’assemblée d’investiture prévue le 25 mars pour donner davantage de détails sur son programme.

Selon le Parti libéral, personne n'aurait pour l'instant manifesté le désir d'affronter Laurence Méthot à l'investiture.

Laurence Méthot a été mairesse de Port-Cartier de 2006 à 2013.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité