Retour

Laurent Lessard en réflexion sur son avenir politique

Le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation Laurent Lessard affirme « être toujours en réflexion » quant à son avenir politique.

Des sources de Radio-Canada affirment qu'il ne sera pas candidat aux prochaines élections.

À l'entrée du caucus libéral mardi matin, le ministre Lessard, s'est dit surpris des allégations le concernant au sujet de son avenir.

« Ma réflexion n'est pas terminée. Quand je l'aurai fait, je vais choisir le moyen approprié, a-t-il dit. Je suis un peu surpris de voir ça ce matin, il doit y avoir quelqu'un qui a accroché le piton de la cassette, et elle est partie. »

Jusqu'ici, trois ministres du gouvernement Couillard ont annoncé officiellement qu'ils ne seront pas sur les rangs aux prochaines élections. Il s'agit de Stéphanie Vallée (Justice), Jean-Marc Fournier (Relations canadiennes et Francophonie canadienne) et Martin Coiteux (Sécurité publique, Affaires municipales et Occupation du territoire).

Selon les sources de Radio-Canada, le ministre de l'Immigration David Heurtel a aussi laissé entendre auprès de plusieurs personnes qu'il ne sera pas candidat l'automne prochain.

Ces annonces successives de départ n'ébranlent pas les membres du caucus libéral. « Ce qui m’apparaîtrait être troublant, ce n’est pas le fait que des gens quittent la politique, ce serait si le parti (...) avait de la difficulté à recruter des candidats pour remplacer ceux qui choisissent de partir », affirme le ministre Pierre Moreau.

« Ça nous permet de renouveler l'équipe », lance pour sa part la présidente du caucus Filomena Rotiroti.

« C’est une période qui est propice à ça, explique quant à lui le ministre Jean D'Amour. C’est tout à fait sain, c’est légitime, et ça va très bien au caucus. »

Pour l'opposition, ces départs annoncés signent « la fin de régime ». « Il y a sûrement plus qu’une raison à ça, dit le chef du Parti québécois, Jean-François Lisée. Il y a le fait que ces personnes-là pensent perdre leur emploi le 1er octobre, ou perdre l’élection dans leur comté, ou perdre leurs responsabilités. »

Un poid lourd du gouvernement libéral

Membre de l'Assemblée nationale depuis 2003, Laurent Lessard a occupé plusieurs ministères au début des années 2000, notamment les ministères du Travail (2005), de l'Agriculture (2007) et des Affaires municipales (2009).

Réélu en avril 2014 sous la bannière de Philippe Couillard dans la circonscription de Lotbinière-Frontenac, Laurent Lessard devient ministre responsable de la région du Centre-du-Québec.

Avant d'être assigné à l'Agriculture, aux Pêcheries et à l'Alimentation en janvier 2017, il avait occupé les fonctions de ministre des Transports à la suite de la démission de Jacques Daoust, en août 2016, dans la foulée de la controverse soulevée par la vente de Rona à des intérêts américains.

Lorsqu'il était ministre des Transports, Laurent Lessard a notamment été sur la sellette en mars 2017, lors du cafouillage sur l'autoroute 13.

À l'époque, les autorités policières et gouvernementales n'avaient pas porté secours à plus de 300 automobilistes coincés pendant une douzaine d'heures sur l'autoroute 13, à Montréal, lors d'une importante tempête de neige. Le gouvernement Couillard avait dû présenter des excuses à la population.

Laurent Lessard avait aussi eu maille à partir avec l'opposition, qui réclamait une enquête sur un possible conflit d'intérêts pour une subvention gouvernementale versée à un entrepreneur qui avait été l'un de ses proches collaborateurs dans le passé.

Cet entrepreneur, Yvon Nadeau, PDG et principal actionnaire de l'entreprise forestière Pyrobiom Énergies inc. avait obtenu une subvention de 3 millions de dollars en juillet 2016 du gouvernement de Philippe Couillard pour financer un projet de développement forestier lorsque M. Lessard était ministre des Forêts.

Or, M. Nadeau avait travaillé pour Laurent Lessard durant une dizaine d'années dans les années 2000 en plus de lui avoir prêté main-forte dans le dossier de l'amiante durant un an en 2014 et 2015, à son bureau de comté de Thetford Mines.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Bataille entre un criquet et une guêpe: qui gagnera?





Rabais de la semaine