Le mardi 8 août 2017 marque le 20e anniversaire du Parti saskatchewanais. Deux décennies plus tôt, un petit groupe de huit députés s'était rassemblé pour former le parti, qui a changé le paysage politique de la Saskatchewan.

Un texte de Marika Laczko

Au printemps 1997, le groupe composé de progressistes-conservateurs et de libéraux a commencé à discuter avec d’autres députés du centre et de droite. L'objectif était de créer un nouveau parti politique qui miserait sur le changement voulu par des Saskatchewanais de l’époque.

Le 8 août 1997, l’ancien chef du Parti progressiste-conservateur de la Saskatchewan, Bill Boyd, et l’ancien chef du Parti libéral de la Saskatchewan, Ken Krawetz, ont annoncé la formation du Parti saskatchewanais.

Son caucus était alors formé de quatre anciens conservateurs (Bill Boyd, Dan D’Autremont, Ben Heppner et Don Toth), et quatre ex-libéraux (Bob Bjornerud, June Draude, Rod Gantefoer et Ken Krawetz).

Le premier ministre actuel de la province, Brad Wall, a été élu chef du Parti saskatchewanais le 15 mars 2004.

Trois ans plus tard, le parti a détrôné le Nouveau Parti démocratique de la Saskatchewan (NPD) en obtenant 38 des sièges aux élections provinciales et a formé son premier gouvernement.

Le NPD avait été au pouvoir pendant quatre mandats d'affilée.

La popularité du Parti saskatchewanais est maintenant en déclin : Brad Wall était à un moment donné le premier ministre le plus populaire du pays, mais cela a changé après le dernier budget provincial, qui fait la part belle aux coupes.

Selon un sondage Insightrix, les intentions de vote pour le Parti saskatchewanais sont à leur plus bas niveau depuis que la firme compile les intentions de vote dans la province, soit depuis novembre 2009. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Cet amateur de hockey gagne 1000$ s'il réussit à marquer





Rabais de la semaine