Retour

Le Barreau canadien demande le maintien de la représentation régionale à la Cour suprême

La présidente de l'Association du barreau canadien demande à Ottawa d'assurer que toutes les régions du Canada continuent d'avoir une représentation au sein des neuf juges de la Cour suprême du Canada.

Janet Fuhrer, représente les 36 000 membres de l'association. Dans une lettre envoyée mercredi au premier ministre Justin Trudeau et à la ministre de la Justice Jody Wilson-Raybould, elle écrit que la Cour suprême devait inclure tous les aspects de la diversité canadienne.

« La plus haute cour du pays doit continuer de représenter toutes les régions du Canada, y compris la région atlantique , écrit-elle. Nous vous demandons donc de modifier le mandat du comité consultatif indépendant présenté dans votre lettre du 4 août 2016 pour assurer que le siège de l'Atlantique soit donné à un candidat méritant de cette région. »

Quand le premier ministre a annoncé le nouveau processus de sélection des juges à la Cour suprême au début août, il a souligné que celui-ci prévoyait que tous les juges nommés à la Cour suprême soient bilingues. Toutefois, rien n'indiquait que la tradition constitutionnelle selon laquelle un des neuf sièges était réservé à un représentant de l'Atlantique serait maintenue.

La ministre de la Justice a confirmé en entrevue à l'émission Power & Politics de CBC que le Bureau du premier ministre ne garantit pas que le siège du juge Thomas Cromwell qui prend sa retraite le 1er septembre ira à un représentant de l'Atlantique.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine