Retour

Le budget 2018 de Havre-Saint-Pierre est finalement adopté

Le conseil municipal de Havre-Saint-Pierre a finalement adopté, mercredi soir, son règlement sur le taux de taxation pour l'année 2018. L'impôt foncier sur les bâtiments résidentiels passera de 83 cents par tranche de 100 dollars d'évaluation à 89 cents, ce qui représente une hausse de 7,23 pour cent.

L'augmentation des taxes permettra à la Municipalité d'éponger 590 000 $ de son déficit qui s'élève à un million.

Havre-Saint-Pierre veut combler le reste du déficit par des restrictions budgétaires.

Le maire suppléant, Jimmy Flowers, explique qu'une firme externe sera engagée pour appuyer la Municipalité dans sa restructuration.

« Avec la première proposition, on amenait un budget équilibré, et là avec ce que l’on amène ce soir dans le fond, on se trouve à avoir un ajustement budgétaire de plus ou moins 400 000 $, précise Jimmy Flowers. Donc, c’est toutes des choses que l’on va revoir à l’interne. Des façons de travailler… on est déjà à l’étude sur divers dossiers. »

L'instigateur de la pétition contestant la hausse de l'impôt foncier, Sarto Petitpas, se dit relativement satisfait du dénouement de la situation.

« Il y a eu du développement, poursuit Sarto Petitpas. Je pense que les citoyens étaient prêts quand même à payer un petit peu. L’augmentation a quand même diminué beaucoup et ils vont quand même faire tout en leur possible pour essayer que l’on n'en aille pas d’autre l’année prochaine. Alors, je pense qu’il y a de la lumière au bout du tunnel. »

Le conseil municipal avait initialement proposé une hausse de 19,3 pour cent de son impôt foncier ce qui avait soulevé l'indignation de la population et mené à la démission du maire, Berchmans Boudreault.

D'après les informations d'Émile Duchesne

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards