Retour

Le C.A. du Centre culturel franco-manitobain perdra des membres

Les membres qui siègent au conseil d'administration du Centre culturel franco-manitobain (CCFM) passeront de 12 à 8, selon un projet de loi du gouvernement du Manitoba.

« On savait que ça allait arriver », dit Ginette Lavack, la directrice générale du CCFM. Il faut noter, souligne-t-elle, que sur les 12 postes du conseil d’administration, seulement 10 personnes y siègent actuellement. En 2007, 7 membres en faisaient partie pour assurer une diversité d’opinions au sein du CCFM.

Mme Lavack croit que les postes de président, de vice-président et de trésorier ne disparaîtront pas, mais que le nombre de conseillers diminuera.

Pour Mme Lavack, il est important de remettre les pendules à l’heure au sein d’un conseil d'administration.

Une révision importante

Même son de cloche du côté de Rolande Kirouac, consultante auprès de conseils d’administration au Manitoba. « C’est quelque chose qu’il faut faire de temps en temps, dit-elle. Il n’y a rien de mal à revoir une structure. »

« C’est l’intention qui est en arrière de la restructuration qui compte. Si on vise à améliorer la capacité de ces conseils-là, être plus productifs, alors, oui je suis d’accord, mais si on y va avec les mauvaises intentions, il y a de quoi s’en méfier », a précisé Mme Kirouac.

La directrice du CCFM, Ginette Lavack, se montre rassurante : « Je ne pense pas que ça va nuire à la capacité du centre culturel à continuer à être là pour la communauté. Ça pourrait le rendre plus efficace. »

Représentativité

Raymond Lafond qui a siégé dans une cinquantaine de conseils d’administration au cours de sa vie met en garde le CCFM : « Il faudra s’assurer de la représentativité. La question qu’il faut se poser, c’est la représentativité parce que le CCFM, c’est pour tous les Franco-manitobains. Il faut penser au rural, par exemple. »

Ginette Lavack compte continuer de répondre à son mandat. « Le CCFM restera inclusif et consultatif, dit-elle. Je vais vers les gens de la communauté. On va continuer à chercher des gens très qualifiés pour le conseil. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une crampe musculaire vraiment intense





Rabais de la semaine