Retour

Le cabinet Trudeau se prononce sur deux projets d'oléoducs d'Enbridge

Le gouvernement fédéral doit annoncer cet après-midi, à la clôture des marchés, sa décision concernant au moins deux grands projets d'oléoducs dans l'ouest du pays.

Une conférence de presse du premier ministre Justin Trudeau est annoncée pour 16 h 30, à Ottawa.

Le gouvernement libéral avait promis une décision sur les deux projets d'Enbridge au plus tard vendredi dernier, mais il a repoussé cette annonce afin de consulter une dernière fois le cabinet, mardi matin.

Le projet Northern Gateway prévoit faire passer par le nord-ouest du pays le pétrole des sables bitumineux de l'Alberta, en l'acheminant jusqu'au port intérieur de Kitimat, en Colombie-Britannique - et en traversant la forêt pluviale de Great Bear. Ce projet est embourbé dans une saga judiciaire parce que les promoteurs et le gouvernement n'auraient pas adéquatement consulté les Autochtones.

L'autre projet d'Enbridge, moins connu, consiste à faire transiter par le sud le pétrole des sables bitumineux de l'Alberta. Il prévoit que la Ligne 3, qui relie depuis une cinquantaine d'années l'Alberta aux marchés américains, en passant par le sud de la Saskatchewan et du Manitoba, soit entièrement refaite, en doublant pratiquement sa capacité.

Les groupes environnementaux et des nations autochtones sont fermement opposés aux deux projets.

Le cabinet libéral devra aussi se prononcer, d'ici le 19 décembre, sur un autre projet controversé d'oléoduc : le Trans Mountain, de l'entreprise Kinder Morgan, qui pourrait tripler la capacité du pipeline acheminant les sables bitumineux de l'Alberta jusqu'au terminal pétrolier du port de Burnaby, près de Vancouver. La capacité de cet oléoduc passerait alors de 300 000 à 890 000 barils de pétrole par jour.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?