Retour

Le calendrier du député Glenn Thibeault célèbre chats et chiens, mais oublie les Franco-Ontariens

Le calendrier 2017 du député de Sudbury Glenn Thibeault souligne de nombreuses journées consacrées aux animaux, des fêtes religieuses, mais omet les fêtes qui touchent les Franco-Ontariens.

La Journée internationale des câlins aux chats, la Journée mondiale du chat, du chien et les fêtes religieuses comme l’Aïd el-Fitr, le Yom Kippour, la Roch Hachana figurent dans le calendrier, mais aucune mention n’est faite du Jour des Franco-Ontariens ou de la Saint-Jean-Baptiste.

Le calendrier du député provincial est bilingue, mais de nombreuses fautes d'orthographe et de grammaire s'y trouvent. Le texte de présentation en français de Glenn Thibeault contient une dizaine d’erreurs. Il souhaite notamment une « Heureuse Bonne Année » et « souhaite une bonne et heureuse 2017 » aux électeurs de sa circonscription.

Et si l’on en croit le calendrier du député, l’année 2017 ne compte apparemment pas de 31 janvier.

Le calendrier met en vedette « Les animaux de Sudbury ». Les résidents de la municipalité ont fourni des photos de leurs animaux de compagnie pour garnir le calendrier bilingue. On y retrouve des chatons, chiots, chevaux, etc. Le député indique que la réponse des Sudburois fut « écrasante ».

Le calendrier a été distribué aux foyers de la circonscription de Sudbury, dont 23,7 % de la population s’identifie comme francophone, selon les chiffres du recensement de 2011.

Déception et sensibilisation nécessaire

Serge Miville, professeur adjoint au département d’histoire à l’Université Laurentienne, a été un des premiers à soulever les erreurs de français sur les médias sociaux. Il est persuadé qu’elles ne sont pas intentionnelles, mais constate une certaine insensibilité.

« Il y a encore de la représentation et de la sensibilisation à faire auprès de nos élus, quant aux attentes et aux aspirations de la communauté », soutient-il.

[En matière] linguistique, le service n’est pas égal entre le français et l’anglais. Ça, c’est clair.

Serge Miville, professeur adjoint au département d’histoire à l’Université Laurentienne

Du côté du Commissariat aux services français de l’Ontario, on indique qu’aucune plainte n’a été portée pour le moment.

« C’est gênant, parce que lorsqu’il y a de mauvaises traductions, ça veut dire que ça a été bâclé, ce qui envoie un mauvais message. Je pense que c’est le genre de message que, si nous recevons des plaintes, nous pourrions les refiler discrètement au député et le sensibiliser davantage », affirme le commissaire François Boileau.

Glenn Thibeault s'engage à faire mieux

Par voie de courriel, Glenn Thibeault offre ses « sincères excuses pour ces regrettables erreurs d'impression ».

La langue et la culture française sont vitales pour le Nord-Est et pour Sudbury. Mon équipe et moi nous efforcerons de faire mieux à l'avenir.

Glenn Thibeault, député de Sudbury à l'Assemblée législative de l'Ontario

Il précise que le but du calendrier était de célébrer la diversité de la communauté de Sudbury.

Plus d'articles

Commentaires