Retour

Le Canada renforce son équipe de diplomates pour renégocier l’ALENA

Le gouvernement de Justin Trudeau renforce son équipe aux États-Unis au moment où il se prépare à défendre les intérêts du Canada dans la renégociation de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA).

Des sources indiquent que le gouvernement est en train de créer un nouveau poste d'ambassadeur adjoint aux États-Unis et qu'il le pourvoira par l'une des meilleures expertes du pays en matière de commerce : Kirsten Hillman.

Des spécialistes en commerce sont également nommés consuls généraux à Atlanta, à San Francisco et à Seattle. De plus, le gouvernement envisage sérieusement d'ouvrir de nouveaux consulats dans d'autres régions des États-Unis.

La ministre des Affaires étrangères Chrystia Freeland, qui est responsable de la renégociation de l'ALENA, a d'ailleurs créé un comité spécial pour la conseiller sur tous les aspects de l'accord commercial trilatéral avec les États-Unis et le Mexique.

Le conseil sera formé d'une douzaine de personnes, représentant les parties les plus touchées par les négociations, qui commenceront le 16 août à Washington.

Signe que le gouvernement est déterminé à adopter une approche unie et non partisane, le conseil inclut notamment James Moore, l'ancien ministre de l'Industrie et du Patrimoine canadien dans le précédent gouvernement conservateur de Stephen Harper, et Brian Topp, un vétéran stratège néo-démocrate qui a participé à la course à la direction de son parti en 2012 et qui a occupé le poste de chef de cabinet de la première ministre néo-démocrate de l'Alberta, Rachel Notley.

Le conseil consultatif et la nouvelle vague de nominations de diplomates aux États-Unis doivent être annoncés mercredi.

Des sources, qui n'étaient pas autorisées à parler publiquement de l'annonce, ont déclaré que l'objectif est de rassembler l'équipe la plus forte possible pour protéger et promouvoir les intérêts du Canada dans les négociations de l'ALENA.

Kirsten Hillman, qui sera envoyée à Washington pour soutenir l'ambassadeur David MacNaughton, a été présentée comme un ajout majeur à l'équipe.

Elle a récemment été sous-ministre adjointe au sein d'Affaires mondiales Canada, où elle a été responsable de diriger les négociations commerciales du Canada, y compris les discussions exploratoires sur le libre-échange avec la Chine et la ratification de l'accord commercial entre le Canada et l'Union européenne.

Mme Hillman était également la négociatrice en chef du Canada pour le Partenariat transpacifique, un accord commercial entre 12 pays, dont le Canada et les États-Unis. Bien que Donald Trump ait retiré les États-Unis de l'entente à son arrivée à la présidence, les experts croient qu'une grande partie du contenu de l'accord pourrait être importée dans le nouvel ALENA.

Plus d'articles

Commentaires