Retour

Le candidat du NPD et conseiller municipal Jean-Yves Tremblay redonne son salaire à la Ville de Shawinigan

Le candidat du NPD dans Saint-Maurice-Champlain, Jean-Yves Tremblay, a choisi de donner son salaire de conseiller municipal de Shawinigan... à la Ville de Shawinigan.

Un texte de Marie-Eve Cousineau

Jean-Yves Tremblay avait déjà annoncé son intention de faire don de sa rémunération durant la campagne électorale à un organisme shawiniganais. Un citoyen avait soulevé la question du salaire des élus municipaux qui se présentent à des élections provinciales ou fédérales lors d'une séance du conseil municipal de Shawinigan à la mi-août.

Après réflexion, le candidat néo-démocrate a choisi de donner l'argent qu'il recevrait, depuis son investiture, le 26 août, pour les élections fédérales du 19 octobre, à la Ville de Shawinigan. Ces sept semaines de salaire clair représentent environ 3200 $.

La Ville de Shawinigan salue le geste de Jean-Yves Tremblay.

La Ville de Shawinigan est tenue de verser un salaire au conseiller municipal même s'il se présente à des élections provinciales ou fédérales. « Aucune disposition dans la Loi sur le traitement des élus municipaux prévoit un arrêt du traitement dans de telles circonstances », indique, par courriel, Audrey Garon, responsable des relations avec les médias au ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire (MAMROT).

D'autres maires et conseillers municipaux québécois se présentent aux élections fédérales du 19 octobre. C'est notamment le cas du candidat conservateur dans Richmond-Arthabaska et maire de Victoriaville, Alain Rayes. Ce dernier a décidé de conserver son salaire, qui s'élève à 90 000 $ par année, durant la campagne.

Plus d'articles

Commentaires