Retour

Le chef autochtone Ian Campbell convoite la mairie de Vancouver

Le chef héréditaire de la nation Squamish Ian Campbell espère se faire élire comme maire de la métropole britanno-colombienne sous la bannière du parti Vision Vancouver.

Un texte de Fanny Bédard

La formation politique avait d’abord soutenu qu’elle ne présenterait aucun candidat à ce poste quand Gregor Robertson a annoncé qu'il ne cherchera pas à se faire réélire cet automne.

Ian Campbell, 44 ans, soutient néanmoins qu’il a réfléchi durant plusieurs mois avant de faire le saut et qu’il a choisi Vision Vancouver parce qu’il a « vu des résultats tangibles au cours des dernières années », notamment en matières sociale, économique et environnementale. « Mon but réel est de leur demander des comptes et de dire que ça ne s’arrête pas là et que nous devons continuer d’avancer et de nous réinventer », explique-t-il.

« L’amour et la passion pour la terre que je porte sont authentiques et millénaires et je veux l’amener de l’avant dans ma direction. Je pense que Vancouver n’a jamais vu ça avant », mentionne-t-il.

Selon lui, la course à la chefferie de Vision Vancouver prendra fin le 24 juin.

Un premier candidat autochtone

Selon la conseillère municipale Andrea Reimer, il s’agit de la première fois qu’un Autochtone se présente comme maire de Vancouver. Elle se réjouit de la candidature de Ian Campbell. « J’ai tellement entendu de discussion au sujet de la réconciliation au cours de la dernière décennie et de ce que ça signifie ». Elle pense que cette candidature fait partie de la solution.

La politicienne, qui ne souhaite pas un nouveau mandat, soutient toutefois que Ian Campbell représente plus qu’une candidature autochtone. « Il a 20 ans d'expérience en gouvernance et en négociation. Il a travaillé sur des dossiers très complexes pour la nation Squamish avec le gouvernement provincial et le privé, d’autres Premières Nations et des municipalités », explique-t-elle.

Deux autres personnes ont annoncé qu’elles tenteraient de se faire élire à la mairie de Vancouver. Le néo-démocrate Kennedy Stewart a confirmé la semaine dernière qu’il se lançait dans la course. Shauna Sylvester a aussi annoncé sa candidature. Les deux candidats espèrent rallier les partis de gauche derrière eux.

De son côté, le Non Partisan Association (NPA) n’a pas encore déterminé qui sera le candidat qui le représentera à la mairie.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce garçon se fait prendre par le reste de sa famille!





Rabais de la semaine